VILLAS ET MAISONS

Il nous ait donné parfois de vivre, de travailler, de consommer et de se mouvoir dans des espaces peu qualifiés, dans lequel une espèce de laideur s’affiche plus ou moins discrètement. Alors, cette absence de beauté nous pousse invariablement vers une forme d’insensibilité à l’égard des lieux qui nous entourent. Nous refusons de nous attarder ou de voir cette réalité par peur de désenchanter nos tréfonds. Être sensible à l’absence de beauté nous conduits inévitablement à la tristesse. La beauté n’est que la promesse du bonheur[1], disait Stendhal. Alors notre mission consiste à revitaliser votre goût pour le beau et vous rendre confiants dans vos intuitions.


[1] Stendhal dans son ouvrage De l’Amour, chapitre XVII.